Produits fabriqués

Les produits fabriqués par l’industrie papetière sont regroupés en cinq familles, présentées ci-dessous
 

Bien que le terme de « papier » soit souvent utilisé de manière générique, ces produits, qui ont des usages très divers, sont en réalité très différents de par leurs propriétés (résistance, grammage, opacité, blancheur, douceur,…), leur composition et leur mode de fabrication.

  • Les papiers à usages graphiques 

Les papiers à usages graphiques sont des produits utilisés pour être le support d’une information. Ils sont utilisés pour répondre à des besoins tels qu’informer, éduquer, distraire et promouvoir un produit.

On distingue notamment dans cette catégorie :
-  Les papiers de presse, utilisés dans la fabrication de journaux, magazines, catalogues ;
- Les papiers d’impression et d’écriture (livres, papiers de photocopieur, cahiers, enveloppes, documents publicitaires, notices techniques, notices de médicaments, …).

Exemples de produits fabriqués avec des papiers graphiques

 

  • Les papiers et cartons d’emballage et de conditionnement

Ces papiers et cartons sont utilisés en tant que matériaux pour la fabrication d’emballages. Ils contribuent donc aux divers usages d’un emballage (protection du produit, facilité de manutention, information/promotion sur le contenu de l’emballage…).

On distingue plusieurs catégories de papiers et cartons d’emballage :
- Les papiers pour ondulé permettent par exemple la fabrication de caisses cartons, de cagettes pour fruits et légumes, de présentoirs pour la grande distribution ou de petits emballages en micro-cannelure pour les produits de grande consommation.
- Les papiers d’emballage peuvent prendre des formes et des aspects très variés : sacs de forte contenance (ciment, nourriture pour animaux,…), sacs pour emballer les fruits et les légumes, sacs « boutique », papiers d’emballages alimentaires.
- Les cartons plats entrent dans la fabrication de produits tels que les boîtes (médicaments, articles de luxe, jouets, produits alimentaires,…), les tubes (mandrins, emballages de bouteille,…) ou des dispositifs de protection (cornières,…).

Exemples de produits fabriqués avec des papiers et cartons d'emballage

 

  • Les papiers d’hygiène

Destinés avant tout à l’hygiène de la personne, mais aussi au maintien de la propreté et à la santé,  les papiers d’hygiène ont pour fonction d’essuyer, d’absorber et de protéger et sont par conséquent à usage unique.
La ouate de cellulose, également dénommée « tissue », est le papier le plus couramment utilisé dans la fabrication du papier toilette, de l’essuie-tout, des produits d’essuyage industriel, des mouchoirs et serviettes à démaquiller, des serviettes de table, des couches…
Il existe d’autres articles d’hygiène qui ne sont pas à proprement parler « en papier », mais qui comportent un matelas absorbant en fibres de cellulose associé à d’autres matériaux. Ce sont pour l’essentiel les couches bébés, les articles d’hygiène féminine et les protections pour incontinents.

Exemples de produits fabriqués avec des papiers d'hygiène

  • Les papiers industriels et spéciaux

Les papiers industriels et spéciaux, très divers, répondent à des besoins divers :
- Les usages fiduciaires. Ces papiers permettent par exemple de garantir l’authenticité et l’inviolabilité des documents officiels (papiers d’identité, billets de banque, chèques, titres notariés, billets d’avion et de train, grilles de loto…).
- Les usages graphiques spécifiques (facturettes de carte bancaire…).
- Les usages industriels (papiers décor, papiers pour supports d’abrasifs, papier pour isolants, papiers pour étiquettes, papier siliconé, …).
- Les usages spécifiques de la vie quotidienne (papiers à cigarette, filtres…).
- Les usages créatifs (papier mousseline,….).

Exemples de produits fabriqués avec des papiers industriels et spéciaux

 

  • Les pâtes marchandes

Les pâtes de cellulose sont diverses, tant en ce qui concerne leurs procédés de fabrication, leurs caractéristiques et leurs usages. Cette diversité des pâtes permet en effet la production de différentes sortes de papiers et cartons. Certaines pâtes sont également produites pour des usages non papetiers (viscose pour un usage textile, cellulose de haute pureté pour des applications dans des secteurs très variés, tels que les explosifs, les cosmétiques,…).

 

 

  • Les autres produits et molécules

Certains sites papetiers produisent des molécules issues de la chimie du bois depuis de nombreuses années (tall-oil, vanilline,...) d’autres depuis une période plus récente (micro-cellulose cristalline). Certains de ces bio-produits sont également des dérivés de la lignine du bois (ligno-sulfonates).

 

 

Comment fabrique-t-on de la pâte à papier et quel est le processus de fabrication des papiers et cartons ?