Industrie papetière et recyclage

L’industrie papetière est l’une des 1ères industries du recyclage.

 

Le recyclage consiste à réutiliser la matière - les fibres de cellulose issues des produits usagés - pour fabriquer de nouveaux papiers et cartons. Les fibres de récupération représentent la principale matière première de l’industrie (soit 62% de l’approvisionnement total en fibre) et leur consommation par les usines papetières est en constante augmentation. En 10 ans, le taux de récupération des produits usagés à base de papiers et cartons est passé de 46% à 72%.

Les principaux secteurs papetiers consommateurs de ces papiers et cartons à recycler (PCR) sont le secteur de l’emballage (92 %), le secteur graphique composé de l’impression écriture (12 %) et des papiers-presse (71 %) et les papiers d’hygiène (38 %).

Le recyclage final des papiers et cartons s’inscrit dans une démarche environnementale. En réutilisant une matière préalablement fabriquée, le recyclage permet une gestion optimale des déchets. Les papiers et cartons recyclés sont autant de matières qui n’ont pas été incinérées ou enfouies, permettant ainsi de rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère. 

Le recyclage est également une source de croissance d’emplois, bien supérieure à l’enfouissement ou à l’incinération.

 

 

Le développement du recyclage

 

L’industrie papetière mène des actions afin d’accroître la captation des gisements, et notamment celui des papiers de bureau. Si la collecte a atteint un  niveau satisfaisant pour les circuits  industriels et commerciaux, des améliorations sont possibles et nécessaires en ce qui concerne la collecte auprès des ménages et des PME.